Rock 70’s des groupes inoubliables

Des groupes comme Black Sabbath et Deep Purple commencent à poser les racines du heavy metal avec leurs albums Paranoid et Machine Head.

D’autre part, Queen se positionne d’abord grâce à son style, qui se mélangeait entre glam rock et hard rock. Stone Cold Crazy est considéré comme le premier single thrash du groupe.

Des années plus tard, des groupes comme les Stooges et les Runaways, entre autres, ont commencé à émerger, prélude aux groupes punk qui allaient voir le jour des années plus tard.

Alors que Yes, King Crimson et Pink Floyd portaient le rock progressif dans leurs mélodies, Alice Cooper, Sweet et T.Rex formaient ce qu’on appellerait le glam rock, une division avec laquelle, par le maquillage et le même air des années 1950, le rock allait grandement influencer tous les genres suivants.

[Alice Cooper]
Alice cooper – Une des références du glam rock mondial.

Aerosmith ne se repose pas pendant cette période et commence à gagner en popularité au fil des ans.

Le mythique groupe AC/DC commence à marcher sur le sol australien, tandis qu’en Angleterre, Motörhead s’impose avec un style rapide et similaire à ce qui sera plus tard le thrash.

Le Heavy Metal génère des groupes comme Nazareth, Rainbow et Judas Priest.

Le punk (après Iggy Pop, The Dictators et Misfits) ajoute de nouvelles références comme Sex Pistols, The Clash et The Ramones, caractérisées par des chansons courtes et des accords faciles à gérer.

Après que le mouvement a commencé à décliner, apparaîtrait la nouvelle vague avec des références telles que U2, Talking Heads et The Police (ce qui aurait lieu à la fin de la décennie). Dans les chansons, il y avait une certaine ressemblance avec le rock de la dernière décennie, où le blues était beaucoup utilisé.

Le post-punk est également apparu avec Joy Division, The Cure et Gang of Four, entre autres (de plus en plus populaire au début des années 80).

[The-police-sting-concert-tour]
La police – Une des bandes précurseurs de la nouvelle vague.
L’autre facette du rock est découverte en Europe grâce à des groupes qui ont utilisé des éléments de glam rock et de punk comme styles d’interprétation ; rock gothique et death rock. Parmi eux, les Sœurs de la Miséricorde, les Damnés et la Mission, etc.

A la fin de la décennie, le rock est joué avec l’electronica dans des groupes comme Throbbing Gristle et KMFDM ; c’est ainsi que le rock industriel commencera.

Les Eagles deviennent l’un des groupes de soft rock de la décennie au même titre que l’Amérique qui a surtout utilisé le folk comme élément.

Déjà à la fin de la décennie vient une vague de heavy metal britannique, à la fois de Grande-Bretagne comme de l’Angleterre et du Royaume-Uni. Parmi les groupes se trouvent Def Leppard et Judas Priest, entre autres.

Plus tard, à la fin des années 70 et au début des années 80, le rock néoprogressif est né, dérivé du rock progressif, qui avait plusieurs éléments émotionnels dans les paroles, accompagné d’un thème musical sombre et net.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*